Débat Public : Musique et numérique, la carte de l'innovation - FING

Page principale | Archives | Session

Objectifs

Face à la résistance des échanges de musique sur les réseaux P2P et ailleurs, peut-on trouver dans l'innovation (création, distribution, service, relation avec le public, tarification...) des voies marchandes pour recréer de la valeur au bénéfice de toute la filière musicale ? De telles innovations pourraient-elles générer des revenus significatifs pour toute la filière musicale, même si subsiste un volant significatif d'échanges sur les réseaux P2P ? Autrement dit, peut-on concurrencer l'échange de fichier en créant de la valeur ?

La FING (Fondation Internet Nouvelle Génération) lance un débat public et ouvert, en ligne, autour de ces questions.

Tout en s'inscrivant inévitablement dans l'actualité du sujet, ce débat n'a pas pour objectif de prendre position pour ou contre les mesures techniques de protection, ou la licence globale. La Fing elle-même continuera de s'interdire toute prise de position publique à propos des débats législatifs en cours, en particulier autour du projet de loi DADVSI.

Il s'agit ici d'explorer une voie complémentaire : celle de la création de valeur économique par l'innovation :

  • Quelles formes commerciales pourraient-elles cohabiter avec les échanges de fichiers entre particuliers (contrôlés ou non) ? Des modèles innovants de distribution et de valorisation peuvent-ils concurrencer le P2P et produire de la valeur au bénéfice des artistes et des nécessaires intermédiaires de la filière ? L'exemple des sonneries pour mobile incite à penser que oui, mais sera-ce suffisant ? La Fing s'efforcera d'explorer les modèles d'affaires les plus innovants du moment, d'où qu'ils viennent.
  • Le potentiel économique des formes commerciales innovantes de distribution musicale est-il suffisant pour remettre le secteur sur le chemin de la croissance, même si subsiste un volant important d'échanges non commerciaux sur les réseaux P2P ?
  • Quelles conséquences ces innovations auront-elles sur la répartition des revenus au sein de la filière, ainsi que sur l'émergence de relations nouvelles entre les artistes et leur public ?

Ce travail contribuera en outre :

  • A mieux comprendre la manière dont le public choisit et écoute aujourd'hui la musique, et dont il perçoit la consommation musicale ;
  • A mettre à la disposition de chacun des exemples concrets de nouveaux modèles de création, production, distribution – et à valoriser les initiatives françaises et européennes dans le domaine.


Modifier - Historique des modifications - DerniersChangements